Production

Vins rouges

Le vignoble destiné aux vins rouges ou rosés représente 35 ha de Syrah, Grenache noir, Mourvèdre, Carignan, Marselan.
Les pratiques culturales sont conformes au cahier des charges de l’Agriculture Biologique : pas de désherbage chimique mais un travail mécanique du sol (décavaillonnage, griffage, buttage..), traitements à base de soufre et de bouillie bordelaise.
Les raisins sont récoltés soit à la main dans des cagettes ajourées de contenance maximum 25 Kg, soit mécaniquement dans de petits containers en inox, transportables jusqu’au dessus des cuves.

IMG_7826

Traitement du raisin

  • Vendange manuelle:
    Après un éventuel passage en chambre froide, les cagettes sont directement versées à la main dans un égrappoir (extraction des rafles). A la sortie de celui-ci, la récolte passe sur une table de tri afin d’éliminer le moindre débris végétal.
  • Vendange mécanique:
    Notre machine à vendanger est équipée d’un égrappoir et d’une table de tri mécanique. Ainsi la récolte arrive au chai rapidement et en parfait état. Ce type de vendange nous permet d’intervenir rapidement, ou bien d’attendre l’optimum de maturité, avec possibilité de travailler de nuit pour profiter de la fraicheur et préserver ainsi les arômes en économisant des frigories.
DSCN0522

Vinification

Une fois le raisin en cuve, nous procédons au levurage afin d’activer immédiatement la fermentation, sauf dans le cas de macération pelliculaire à froid ou le raisin est maintenu à basse température pendant plusieurs jours. La température et l’évolution de la fermentation sont contrôlées quotidiennement. Des remontages sont pratiqués selon l’extraction souhaitée.

La durée de cuvaison varie selon le millésime et le type de vin souhaité. Après la phase de fermentation et de macération, le vin est coulé et les presses sont séparées. Les vins commencent alors leur élevage en cuve bois.

  • En hiver nous procédons aux assemblages des différentes cuvées.
  • Au printemps les vins les plus souples sont préparés et mis en bouteille.

Les meilleures cuvées (les Bugadelles) sont élevées plus longtemps en cuve bois ou en barrique. Corsés, réglissés, on les imagine avec délectation, associés à une viande en sauce ou une grillade de viande marinée.

DSCN0412

Vins blancs

La production d’un grand vin blanc méridional nécessite l’excellence, de la plantation des vignes jusqu’à la mise en bouteilles. Les terres les plus propices ont été sélectionnés et le choix des variétés s’est porté sur le Grenache blanc, la Roussanne et le Viognier qui composent l’encépagement des 5 ha dédiés à la production de vins blancs.

Les pratiques culturales sont identiques à celles des cépages rouges (mode de taille, densité, culture du sol …). Les raisins sont récoltés à la main en cagettes. Ceux ci sont immédiatement refroidis en chambre froide ce qui permet une parfaite protection des arômes.
Les raisins sont ensuite pressés directement (pressoir pneumatique) et les jus sont recueillis par gravité. Après débourbage, la fermentation est réalisée en barrique et en cuve.

Fruités et bien équilibrés, ils vous séduiront d’entrée à l’apéritif et vous inviteront à vous resservir grâce à leur longue et élégante finale en bouche, notamment sur les poissons de la Méditerranée toute proche.

DSCN0455_retouch

 

Vins rosés

Les vins rosés sont élaborés à partir des cépages rouges (grenache, syrah, mourvèdre…), implantés sur des sols à dominante calcaire avec des variantes de grès, d’argile rouge, de marnes et de schistes. L’influence de la Mer Méditerranée à 2 Km à vol d’oiseau est très importante, les entrées maritimes du mois d’Août apportant notamment de la fraicheur iodée au vignoble, favorisant ainsi arômes et finesse du vin, où le grenache noir est le cépage prédominant.

Les pratiques culturales sont conformes au cahier des charges de l’Agriculture Biologique avec un travail mécanique du sol, une conduite du vignoble en taille courte (cordon de Royat) et une densité de plantation de 4 000 pieds par hectare.
Les parcelles les plus favorables à l’élaboration du rosé sont sélectionnées en fonction notamment du cépage, de leur âge, de leur niveau de production sur souche…

DSCN0510

La vendange est, dans le cas des rosés, le plus souvent mécanique (avec table de tri) pour récolter rapidement à l’optimum de maturité, et nocturne pour profiter de la fraicheur, préserver les arômes et éviter l’oxydation.
Les raisins sont ensuite pressés directement (pressoir pneumatique) et les jus sont recueillis par gravité. Après débourbage au froid, la fermentation se déroule en cuve inox à basse température (16-17 °), avec un élevage sur lies fines.

Mis en bouteilles au printemps, les rosés des Bugadelles sont fins, élégants, aux arômes de framboise. Compagnons idéaux des grillades et des soirées d’été, ils restent toute l’année le symbole de notre art de vivre méditerranéen.

DSCN0437